Idées reçues !

Les idées reçues sur le whippet

Le whippet est une race qui inspire beaucoup d’admiration mais qui est aussi victime de nombreuses idées reçues ! Nous espérons que cette page vous aidera à mieux connaître cette race exceptionnelle !

Le whippet ne peut pas vivre seul et en ville …

C’est une question qui revient très souvent, peut être la question que l’on me pose le plus ! Le whippet est un chien très sociable, il adore la compagnie des autres chiens et il prend beaucoup de plaisir à dormir ou jouer avec eux. Pour autant, le whippet n’est pas la seule race de chien sociable et le chien est une espèce sociable par essence. Un whippet bien dans sa tête peut sans problème rester seul la journée comme n’importe quel chien.

Beaucoup de nos adoptants ont une vie « classique » citadine, travaillent la journée, et n’ont qu’un seul whippet. Lors de l’adoption, nous vous donnons des conseils pour éviter l’apparition d’anxiété de séparation lorsque votre chien grandira. Ces conseils ne sont pas spécifiques au whippet, en soit ils peuvent être appliqués à n’importe quel chien, mais ils visent à « prendre le mal à la racine » en évitant qu’un trouble du comportement ne se développe.

Grâce à ces conseils, nos adoptants ont toujours réussi à vivre sereinement avec leur chien.

Le whippet est chasseur …

Le whippet descend du terrier, ses lointains ancêtres étaient donc chasseurs en effet. Les lévriers sont à la base des chiens de chasse à vue, c’est à dire qu’ils repèrent visuellement le gibier et le suivent, ils ne cherchent pas l’odeur du gibier comme la plupart des chiens. La race whippet n’a en revanche jamais été utilisée pour la chasse, mais uniquement pour la course en suivant un leurre qui correspond à une peau de lapin. Lors de la course, on fait donc appel à ce qu’il reste d’instinct de chasse pour pousser le chien à suivre un gibier « imaginaire ». Pour autant, les lévriers aiment aussi faire la course « entre eux », et lors des courses ils ont plaisir à se concurrencer les uns les autres.

Les whippets qui participent à des courses de lévriers ont un instinct de chasse forcément plus stimulé qu’un chien lambda. Ils associent le fait de poursuivre le gibier à un jeu, un plaisir, un loisir. Il est donc délicat de demander à un whippet de courir derrière une peau de lapin sur un terrain de PVL mais d’ignorer un lapin qui partirait sous son nez lors d’une balade en campagne …

En revanche, si votre chien n’a jamais participé à aucune course, son instinct ne sera pas stimulé, et il n’y a aucune raison qu’il ne chasse. Il restera susceptible de suivre un animal qui partirait en courant sous son nez, comme le ferait n’importe quel chien, même un chien de berger, mais sans que cela le mette en « transe » au point de ne pas vous écouter lorsque vous le rappelez.

Nous promenons très régulièrement notre meute de whippets dans la campagne, sans pour autant n’avoir jamais eu de soucis de fugue lors des balades. Au contraire, nos chiens ont un bon rappel.

Le whippet est fragile …

Le corps aérodynamique du whippet fait penser qu’il est fragile, ce qui est totalement faux ! Le whippet est une des seules races de chiens pour laquelle il n’existe aucun test de santé obligatoire (telles que les radiographies de dépistage la dysplasie etc). Il existe depuis peu un test de santé non obligatoire (détection de la mutation du gène de la myostatine) et tous nos chiots sont garantis indemnes de cette maladie. C’est un chien très robuste, qui vit longtemps (12 à 15 ans en moyenne).

Le whippet est sélectionné pour avoir un corps svelte, lui permettant de se propulser facilement, mais ses os ne sont pas plus fragiles pour autant, les whippet ne sont pas plus sujets aux fractures que n’importe quelle autre race de chien de taille moyenne.

 

Le whippet est frileux …

On imagine toujours les whippets avec une grosse doudoune en hivers. On craint qu’ils ne veuillent pas sortir dehors s’il neige …. Détrompez vous ! Les whippets ne sont pas si frileux que ça, du moment qu’ils bougent lorsqu’ils sont dehors ! Ils peuvent passer des heures à jouer dans la neige, mais si vous leur demandez de rester immobiles dehors en plein hivers, bien sûr, ils trembleront !

Il y a une sensibilité individuelle à prendre en compte : certains chiens, souvent les tempéraments les plus calmes, préféreront rester bien au chaud dedans lorsqu’il pleut ou qu’il fait froid dehors. D’autres, plus dynamiques, ne regarderont pas la météo avant de sortir et passeront beaucoup de temps à jouer dans le jardin, même s’il fait froid !

L’un des chiots né chez nous vit avec sa propriétaire à 1600 m d’altitude, dans un gîte de haut montagne, et n’est, à ce jour, toujours par mort congelé dehors !!

 

Le whippet est peureux …

En exposition, le whippet doit tenir sa queue entre ses pattes arrières, c’est sa position naturelle. De fait, les photos laissent penser que l’animal à peur alors que ce n’est pas du tout le cas. Bien au contraire, nos chiens sortent en exposition depuis leur plus jeune âge et c’est pour eux un grand moment de complicité passé avec leur propriétaire !

 

Le whippet est un chien avec une grande joie de vivre, il est d’un naturel joueur et curieux. Il est extrêmement sociable, adore la compagnie de ses congénères et peut passer des heures à jouer avec d’autres chiens. Il est également très proche de l’Homme, très avenant, plutôt pot de colle !

 

Le whippet est nerveux …

Le whippet est un sprinter, il adore courir le plus vite possible, mais ses courses sont de courte durée. En balade, il courra durant 5 ou 10 minutes « à fond la caisse » puis se calmera et restera auprès de son propriétaire durant le reste de la balade.

En intérieur, c’est un chien « de canapé » qui se montrera très calme et pantouflard !

 

 

Le whippet est maigre, il a toujours faim …

Le whippet est sélectionné pour avoir un corps très aérodynamique. Pour autant, il ne doit pas être maigre c’est à dire que ses côtes, sa colonne vertébrale et ses hanches ne doivent pas être saillantes. C’est un point auquel tout éleveur sérieux de whippet veille. Etant donné que le whippet n’est pas glouton, en élevage les chiens sont généralement nourris à volonté : ils ont en permanence une gamelle remplie de croquettes pour pouvoir satisfaire la moindre petite faim.

 

Comments are closed