Quotidien des chiots

Le quotidien des chiots

 

Le but de tout bon éleveur est de faire naître et grandir des chiots sains et bien dans leur tête. Cela passe par une sélection génétique, mais le vécu du chien au cours de ses 2 premiers mois de vie intervient également beaucoup dans son développement mental.

 

Les futurs mamans dorment avec nous durant les derniers jours avant la mise bas. Le but est de les surveiller au mieux, la mise bas pouvant parfois se déclencher prématurément. Lorsque la mise bas débute, nous allons avec la chienne dans la nurserie où les chiots naîtront. Nous restons avec la chienne tout au long de la mise bas (ce qui peut représenter jusqu’à 12h, selon le nombre de bébés et la chienne). Une chienne ne mets jamais bas seule chez nous, nous restons là pour la rassurer, l’assister et l’aider à s’occuper des bébés nouveaux nés. Ainsi nous sommes sûrs qu’elle ne souffre pas seule dans son coin si un chiot venait à être coincé ! Cela réduit également énormément la mortalité néo natale, parfois du à un manque de soins de la mère qui est épuisée (surtout en fin de mise bas).

 

Une fois la mise bas terminée, le tapis de sol est changé et lavé. Les bébés sont tous pesés au moins une fois par jour, pour s’assurer de leur bon développement, et ce durant la première semaine de vie. Ils sont placés sous une lampe chauffante allumée en permanence, qui les aide à maintenir une température corporelle optimale. Nous avons fait le choix de réaliser un plancher chauffant dans la nurserie : si un bébé vient à s’égarer sur le sol, nous sommes ainsi sûr qu’il ne mourra pas de froid. Cela assure aussi un meilleur confort aux parents.

 

 

Durant les 4 premières semaines de vie environ, les chiots restent sur un tapis épais (vetbed) avec leur maman. Nous passons plusieurs fois par jour surveiller que tout va bien, qu’aucun bébé ne se plain ou ne s’est égaré loin de sa mère.

 

Dès leur 1 mois environ, les bébés tiennent bien sur leurs pattes et commencent à gambader dans le box. Nous leur mettons alors de la litière et plusieurs couvertures pliées dans un coin du box pour constituer une sorte de « panier » sur lequel ils peuvent se coucher. C’est aussi à ce moment là que nous mettons de nombreux jouets dans le box pour qu’ils commencent à s’éveiller.

 

 

Vers leurs 5 semaines, l’éveil est plus prononcé et c’est à ce moment là que nous leur donnons un accès illimité à l’extérieur (dans un parc cloturé). La majorité des chiots ne fait plus aucune déjection dans le box dès l’âge de 6/7 semaines : ils sortent dehors, même la nuit, pour faire leur besoin. Ceci facilite donc l’apprentissage de la propreté.

 

 

C’est aussi à ce moment là que nous commençons à les prendre dans le salon une fois par jour, pour les sociabiliser mieux, leur faire rencontrer nos chats, et les habituer à certains objets de la vie quotidienne (balais, aspirateur, télévision etc). Cela permet aussi de débuter quelques bases d’éducation (on n’aboie pas sur les chats, on ne mange pas les fils éléctriques etc). A cette occasion, ils rencontrent également notre fille, pour son plus grand bonheur !

 

 

Si des chiots restent à l’élevage après l’âge de 2 mois (ce qui arrive assez rarement, mais ça arrive parfois quand même !), nous les emmenons en ville au moins une fois par semaine pour leur apprendre la marche en laisse et pour les sociabiliser. Peu d’éleveurs le font, mais pour nous c’est quelque chose de très important dans le développement d’un chiot !

Nous avons le projet de réaliser un petit terrain « d’agility » pour nos chiots pour les amuser et les éveiller, nous espérons qu’il verra le jour en 2019 !

Nous observons beaucoup nos chiots, pour pouvoir renseigner les clients sur les personnalités de chacun des chiots. N’hésitez donc pas à nous demander des détails sur le caractère des chiots qui vous intéressent ! Le caractère commence à se dessiner vers l’âge de 5/6 semaines, et continue à se mettre en place jusqu’à 2 mois : plus le chiot est âgé, plus nous pourrons être précis !

Comments are closed.